Défend the Wolf

Défendre le loup "Canis lupus"

Défend the Wolf

Défendre le loup "Canis lupus"

Ecoute la forêt Ensemble protégeons les grands prédateurs

Le symbole de la vie sauvage doit reconquérir ses territoires pour éviter d'avantage de problème dans la forêt. Lorsqu'il chasse, il régule les animaux les plus jeunes, malade, ou affaibli.

Ce bon chasseur, régulateur empêche que ses proies deviennent trop nombreuse. Il joue un rôle essentiel, il évite ainsi les épidémies comme ( la maladie de lyme transmise par les tiques).

Il veille aussi au patrimoine génétique des autres espèces. Dans certaine région à travers le monde, des élans ainsi que des cerfs ont failli mourir de faim. Devenu nombreux, ils finissent même par manger des graines, et les petites plantes qu'ils laissent d'habitude.

En règle générale, un loup seul se nourrit de petit animaux comme le lièvre. Une meute de loup est capable de chasser des animaux aussi grand qu'un cerf.

Le cerf comme le chevreuil sont des cervidés, ils font partie de la même famille. Dans la nature, la végétation pousse grâce au soleil, à l'eau, à la terre et au dioxyde de carbone de l'air.

Les chevreuils, les cerfs, les chamois ou encore les bouquetins mangent de l'herbe et des feuilles. Le loup lui mange des cerfs, ainsi que d'autres animaux.

Les souris, et les lièvres mangent des plantes ainsi que des graines. Les hiboux se nourrissent de souris. Les renards mangent des lièvres. Cette chaîne alimentaire pourtant bien conçue au départ est complètement déstabilisée par l'absence du loup.

Du coup, le manque de petites plantes, de graine mets en péril la survie des souris, des lièvres. Il y a moins de proie pour les renards et les hiboux. Les herbivores affamés mangent l'herbe en plus grande quantité, et lorsque ces derniers ont encore faim, ils mangent l'écorce des arbres.

Les arbres deviennent fragile et meurent parce que la sève ne peut plus circuler sous l'écorce. Prenons pour exemple le sapins blanc qui sont menacé dans certaine région a cause des cerfs en trop grand nombre.

Nous espérons que ce petit article à su éveiller votre conscience. Nous ne parlons bien sur pas d'eco-pastoralisme car bien avant que les bergers envahissent les montagnes. La nature était déjà bien constituée par la créateur.